Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

"Improviser, le tour est joué!"

 

Séminaire autour de l'improvisation à travers l'outil pédagogique ImproK.

Utiliser l'improvisation comme point de départ pour travailler la conscience corporelle; comme outil pour développer son identité artistique / chorégraphique.

Des idées, des conseils, des pistes de travail pour amener l'improvisation avec facilité et s'en servir de manière efficace.

Contenu:

- présentation du jeu

- possibilités d'utilisation

- pistes pédagogiques

- mise en pratique

- échanges

 

En savoir + sur Justine :

Dès ses débuts, Justine oscille entre la scène et la pédagogie. Elle danse pour Pietro Marullo, Vero Cendoya, Victoria Söntgen ou encore Diego Sinniger en Europe et aux États Unis. Fortement influencée et soutenue par Anna Sanchez, elle enseigne dans différentes écoles de formation telles que Varium, l'école El Martinet (Montessori) ou Bun-kay ainsi que dans de nombreux stages internationaux tels que Voiron, Mallorca, Munich ou Montpellier.

En 2014, elle crée MANAMA Varium, une jeune compagnie pour enfants/adolescents qui a pour but, entre autres, de stimuler la créativité et l'identité artistique de chacun.

En 2019, elle mène un projet de danse contemporaine au Lycée Français de Barcelone, qui s'intégre dans l'éducation obligatoire. Elle fait danser plus de 150 élèves de CE1.

En 2020, après 10 ans d'enseignement et d'exploration active, naît ImproK, un jeu de cartes pour développer l'improvisation qui s'est déjà vendu en plus de 600 exemplaires. Actuellement, elle travaille sur la difusion de cet outil pédagogique dans les écoles de danse et centres éducatifs.

Justine défend avec conviction l'autonomie et le plaisir dans l'apprentissage. Elle entretient, dans son travail, une relation intime entre le mouvement et la vie quotidienne qui invite les danseurs à se rapproche d'eux mêmes.

Elle est convaincue que la bienveillance et l'observation sont deux vertues clés pour un bon accompagnement. Comme le dit Montessori, "L'enfant n'est pas un vase que l'on remplit mais une source que l'on laisse jaillir". Il en est de même pour les artistes...